Comment comprendre qu’il faut éteindre tes écrans de trading si tu veux vivre. (en 7 états psychologiques)

trader en danger
trader en danger !
Image parGerd Altmann de Pixabay

Il y a des moments où il vaut mieux immédiatement s’arrêter de trader.
Pourquoi ? parce que votre état psychologique du moment fait drastiquement chuter votre probabilité de prendre un bon trade.
Et cet état psychologique fait aussi terriblement augmenter le risque de faire n’importe quoi…jusqu’à perdre la totalité de la somme de son compte, voire plus, et aller à la ruine.

Heureusement, il existe des signes qui ne trompent pas, mais qu’il faut être capable de reconnaître.
Voici donc, dans l‘ordre croissant de gravité, les 7 états psychologiques (selon moi) sous l’emprise desquels vous devez interrompre immédiatement votre session de trading.

1. Déprime et Trading

Je dirais que c’est un des états psychologiques les moins graves.
En effet, d’expérience, il me semble que lorsque l’on déprime en trading, on se démotive et on devient sous actif. Or la sous-activité est de loin préférable à la suractivité en trading.
Lorsque vous êtes déprimé vous êtes plutôt apathique et excessivement prudent. Pour moi il n’y a alors pas de danger excessif.
Je recommande cependant d’arrêter et de se remettre d’aplomb.
En effet, dans cet état vous ne prendrez aucun trade au mieux. Mais vous perdrez du temps car pas au top de vos performances intellectuelles.
En revanche cela devient plus dangereux si votre apathie vous fait perdre des occasions et vous pousse dans un état psychologique plus dangereux comme nous allons en voir plus bas.

2. Tension, Nervosité, et Trading

Lorsque vous ressentez une raideur dans quelques un de vos muscles (souvent les muscles des épaules, du cou, ou du visage), vous avancez vers un état psychologique de pire en pire. La tension musculaire va ouvrir la porte au stress, à l’énervement, la distraction, l’impatience, et la colère, pour ne citer qu’eux. Cette tension va aussi limiter votre respiration et diminuer l’arrivée d’oxygène vers votre cerveau si précieux pour trader correctement :).
Pour moi, la tension musculaire est un des premiers signes que ça ne va pas. Ce n’est pas un signe encore trop grave, et une simple pause relaxation peut venir à bout de cet état. Mais il faut savoir repérer cette tension autant que possible avant de vraiment partir en vrille.

3. Trading et manque de Concentration

Vous sentez votre esprit vagabonder à droite à gauche. Par exemple vous ouvrez un site à coté des graphiques, facebook, ou youtube par exemple. Vous en avez assez d’attendre devant votre écran et cherchez à faire autre chose. Votre esprit semble agité et instable comme un lion en cage.
Cet état peut souvent aller de paire avec l’énervement. A vrai dire c’est un état dans lequel je pense m’être trop souvent trouvé au printemps 2019.
Dans cet état psychologique vous loupez les signaux (ce qui mène à la frustration). Vous perdez aussi une énergie folle a essayer de vous concentrer de force.
Ce manque de concentration peut venir d’une source de préoccupation dans votre vie. Vous pouvez aussi vous trouver dans un état psychologique globalement chaotique, à cause d’un environnement désordonné par exemple.
Dans les deux cas il faudra travailler sur la question afin de revenir à une sérénité et clarté d’esprit. Je développerai cette question dans de prochains articles.
Là aussi il vaudra mieux mettre fin à la cession de trading avant que d’autres signes encore plus inquiétants ne se manifestent !

4. Trader énerve, en Colère

Peu importe la raison, vous en trouverez toujours une bonne…
Vous êtes énervé par votre journée au bureau, par votre conjoint, votre enfant, votre fatigue qui vous rend irritable. Cela peut aussi venir d’une opportunité loupée, d’un stop touché, voire de plusieurs stops touchés d’affilée, d’un sentiment que tous vos trades vous prennent en traitre.
Bref, si vous tradez depuis quelques semaines au moins, vous avez certainement ressenti cette colère, cette révolte contre les marchés.
A vous de faire attention aux indices particuliers qui vous indiquent un état d’énervement, mais on retrouve souvent une tension musculaire, une agitation fébrile, et une teigneuse volonté d’en découdre avec les marchés. Il est alors impératif de s’arrêter, car la colère peut nous amener assez loin dans les abîmes du trading chaotique…

5. Vouloir trader à tout Prix

Là aussi il peut y avoir de nombreuses raisons aboutissant à cet état.
Vous vous ennuyez. Ou alors vous êtes excessivement enthousiaste et voulez gagner votre “argent facile”. Vous ne voulez pas rater le prochain mouvement.
Les événements de ces dernières minutes vous frustrent. Vous êtes dans un état de fébrilité psychologique qui vous pousse à la suractivité.
Quelle que soit la raison de cet état psychologique, vous avez de grandes chances de prendre un mauvais trade. Ou pire encore, de prendre une succession de mauvais trades.
Donc si vous sentez que vous avez une forte envie de cliquer sur le bouton “buy” ou “sell” sans trop vous soucier de votre plan de trading, éteignez l’écran et revenez à une activité normale… pour un certain temps, car il y a des chances que ça ne passe pas si vite.

6. Désir de Vengeance en Trading

Alors là on va dire que c’est un numéro 5. (vous voulez prendre un trade à tout prix) avec le coté teigneux et méchant en plus. C’est encore plus dangereux car l’ego entre fortement en jeu. Vous voulez montrer au marché qui est le patron, qui est le plus fort, alors que… ce n’est certainement pas vous (malheureusement… ou heureusement ? à développer :)).
Là c’est l’alerte générale, on éteint immédiatement tous les écrans, on quitte le navire et on médite sur son humilité face aux marchés (et à l’acceptation des pertes !).

7. Folie du Trading, ou le Tilt

Là on est dans la sublimation morbide d’une (ou plusieurs) des situations énoncées ci-dessus.
Bien sûr, c’est une “folie” passagère (encore que… :)). Toujours est-il qu’on peut vraiment parler de folie. On ignore complètement son plan de trading, et on s’excite comme une bête sauvage enragée (respiration accélérée, taux d’adrénaline au top, agitation et tension extrêmes). Dans cette situation on est prêt à prendre n’importe quel trade avec un levier absurde. Il n’y a plus aucune limite. On n’a plus aucun contrôle sur rien (et surtout sur nous-même).
Lorsqu’on est entré dans cet état psychologique, il est parfois (souvent ?) trop tard. Il est difficile de s’auto diagnostiquer dans cet état.
Il est donc particulièrement important de s’arrêter avant d’y arriver. Le plus souvent on passe par un des états précédents avant d’en arriver là. C’est à ce moment, en amont, qu’il faut décider de s’arrêter.

Cet état psychologique, évoqué dans d’autres articles comme le tilt, est l’ennemi absolu du trader selon moi.
Au fil des pages de ce blog je vais me faire un plaisir d’étudier avec vous comment s’en protéger.

Que pensez vous de ma liste ? Voyez vous d’autres états psychologiques à ajouter ? êtes vous en désaccord avec l’ordre de gravité ?
Donnez moi votre avis dans les commentaires.

Partagez l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •