Les 2 erreurs psychologiques mortelles en trading

erreurs mortelles en trading

Mille erreurs guettent le trader imprudent. Et oui rien que ça, c’est un peu plus que 2 finalement…? 🙂

Erreurs non liées à la psychologie

Il y a tout d’abord les erreurs dues à une ignorance des fondamentaux du trading (levier trop élevé, somme investie trop élevée, absence totale de méthode, etc).
Il y a ensuite les pures erreurs d’analyse technique, là aussi dues en général à de l’ignorance (achat d’un signal de vente, achat d’une résistance majeure, mauvaise compréhension de l’interprétation d’un oscillateur).
Ces deux types d’erreurs sont intéressants et j’y reviendrai probablement à l’avenir.
Cependant elles ne constituent à mon sens pas des erreurs liées à la psychologie, mais à l’éducation (ou plutôt la non éducation).

Je crois que deux types d’erreurs psychologiques principales existent et englobent la totalité des “tours” que peut nous jouer notre mental en trading.
Il y a l’erreur d’étourderie simple d’une part, et l’erreur plus vicieuse de tilt d’autre part.

1. L’erreur d’étourderie simple

C’est un type d’erreur que tout le monde connait. On oublie malencontreusement un élément important (rendez vous vital dans la vie quotidienne, news majeure ou règle du plan de trading en trading).
Ou alors on ne voit pas l’information visuelle directement présente sous nos yeux (les clés posées en évidence sur notre bureau, ou un support solide / une bougie japonaise limpide en trading).
On peut aussi ne plus être capable d’opérer un raisonnement logique (se tromper dans un calcul de ses courses au supermarché, ou alors ne pas réussir à confronter ses règles de trading à une situation donnée)
Cela peut aussi tout simplement être un erreur d’inattention (on prend une position décuplée par erreur, on place son stop trop loin, on oublie le stop automatique).


Le dénominateur commun de ces erreurs est qu’elles sont directement liées à notre capacité cognitive, soit la mémoire, la perception, et la résolution de problèmes.


Ces erreurs peuvent être extrêmement préjudiciables au trader, et il est important de savoir s’en protéger.
Je dirais qu’elles s’invitent en général lorsque l’état physique du trader n’est pas optimal (fatigue, distraction/confusion mentale, stress/émotivité).
Pour les prévenir, le trader pourra appliquer une hygiène de vie stricte et saine (sommeil, alimentation, sérénité mentale, entrainement cérébral).
Je développerai ce domaine absolument passionnant et qui permet d’améliorer sa vie en général, et pas seulement le trading.

Mais ces erreurs d’étourderie peuvent aussi être dues à la seconde grande erreur psychologique en trading, ce qui me donne une transition vers :

2. l’erreur de tilt

Lors de mes recherches en préparant cet article, je viens d’apprendre que le mot tilt vient aussi d’un mécanisme des flippers des années 80 et 90 qui bloque l’appareil lorsque le joueur joue trop brutalement.
Je trouve cette idée géniale. C’est en fait le mécanisme providentiel que tout trader devrait avoir dans son cerveau pour se protéger des “coups de folie”.
Le terme tilt est aussi utilisé en poker pour décrire un état psychologique dans lequel on fait n’importe quoi à cause d’une émotion incontrôlable (colère, frustration, euphorie par exemple).
C’est aussi un état que les joueurs de casino compulsifs doivent bien connaitre.
On se laisse emporter par ses émotions (surtout négatives) on perd le sens des réalités, on quitte le monde rationnel, on entre dans une petite (ou grande) folie…

Et là je pense qu’on peut dire que c’est quasiment l’ouverture des portes de l’enfer. Tous les démons ou presque peuvent s’inviter.
Ce tilt peut déjà directement aboutir à l’erreur numéro 1 soit l’erreur d’étourderie ou erreur cognitive. Cela nous fait donc deux erreurs en une, et c’est un premier vice de ce tilt.
Mais ce tilt peut aussi nous pousser très loin, en nous faisant volontairement ignorer une donnée d’analyse technique (“la tendance en complètement contre moi mais je sens que ça va aller dans mon sens”).
On peut aussi laisser de coté une plusieurs règles de notre plan de trading (“normalement je dois avoir les moyennes mobiles avec moi et attendre une configuration de bougies japonaises pour prendre le trade mais tanpis j’y vais quand même”).

Le danger du tilt

Mais cela devient encore plus grave quand c’est le money management qui est violé (“j’ai dépassé mon quota de trades perdant pour aujourd’hui mais j’ai trop envie de trader, je continue !”). On peut même se ruiner en quelques minutes ! (“allez je mets un gros gros levier et cette fois ci je ne mets pas de stop, ça va forcément marcher et je ne veux pas louper cette “occasion du siècle””).


L’erreur du tilt est potentiellement terrible et mortelle si on la laisse s’emballer.
Le bon trader doit craindre (dans le sens d’avoir conscience du danger et de la puissance) et respecter le tilt tout comme un marin expérimenté craint et respecte la mer. On ne doit jamais se considérer à l’abri du tilt, ni cesser de s’en protéger.

un thème qui me passionne au plus haut point


Je vais étudier très en profondeur ce challenge par la suite. Je trouve ce thème encore plus passionnant que l’erreur cognitive, notamment par rapport au grain de folie potentiellement présent chez tout Homme. Grain de folie qui rend fascinant l’étude de ce phénomène, et surtout les possibilités de s’en protéger. Là aussi on dépasse largement le cadre du trading, puisqu’il s’agit de notre santé mentale en tant qu’humain, mais aussi de note possible élévation spirituelle.
à suivre …

Donnez moi votre avis sur la question dans les commentaires !
Ma vision des erreurs psychologiques en trading vous semble-t-elle pertinente ? voyez vous d’autres points à développer ?

Partagez l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •