5 leçons apprises de mes premières années de trading

Au moment de créer ce blog, j’ai accumulé plus de 24 mois de pratique du trading (day trading et scalping principalement).

Je ne suis pas encore régulièrement gagnant, mais je pense avoir compris certaines “vérités” à propos du trading.
Je les partage ici avec vous telles que je les ai vécues. Pour en savoir plus à mon sujet cliquez ici.
Vous n’êtes peut être pas d’accord avec elles. Peut être même que ma compréhension encore imparfaite du trading rend “mes vérités” erronées ?

Je pense cependant que ces “règles” pourront servir à plusieurs traders débutants ou encore en recherche. Et elles pourront au moins servir de point de départ pour des débats productifs !

Voilà pour le disclaimer, on peut commencer maintenant 🙂

  1. être efficient dans son travail dès le début
  2. commencer tout de suite à être le plus professionnel possible
  3. se hâter lentement
  4. comprendre son style et le respecter
  5. et bien sûr…ne pas négliger sa psychologie
les leçons de mes premières années de trading
leçons des premières années de trading
Image parskeeze de Pixabay

1. être efficient dans son travail dès le début

Lorsque l’on commence à trader, on peut se dire qu’on a le temps. On peut se laisser aller à prendre cela comme un jeu sans se mettre trop de pression.
Cependant, les sessions, et même les journées de trading passent et s’enchaînent très vite. Et après un mois de trading, même à temps complet, on peut avoir le sentiment qu’on a finalement peu avancé, peu appris.

Pour cette raison, je considère qu’il est important d’optimiser chaque heure de trading, en travaillant de manière efficiente.
Cela veut dire travailler de manière structurée, notamment en démarrant sa session avec des objectifs d’apprentissage clairs. Puis terminer en effectuant une analyse productive de la session clôturée.
Je prévois de rédiger un article dans ce sens.

2. commencer tout de suite à être le plus professionnel possible

Cette règle peut sembler similaire à la première, mais je considère que le concept de professionnalisme complète bien celui d’efficience.
Dans l’efficience, on parle de méthodologie et d’apprendre de chaque session de trading. Dans le professionnalisme, on est plutôt dans la rigueur et la qualité du travail.
Je recommande donc de s’imposer une discipline de travail, une hygiène de vie (être dans un bon état physique et psychologique pour trader), de respecter l’activité de trading et de la prendre au sérieux.
Je vais également rédiger un article plus précis sur ce concept de professionnalisme.

3. se hâter lentement

Lorsque l’on apprend le trading, le temps peut sembler passer vite et les résultats arriver lentement.
Dans l’intitulé de cette règle, je souhaite inclure un paradoxe. Celui de la nécessité d’être patient par rapport à sa progression (car les progrès peuvent se faire désirer), mais d’être tout de même suffisamment motivé, dynamique et ambitieux pour avancer.
Dans l’idéal je dirais qu’il faut travailler pour atteindre ses objectifs d’actions rapidement, tout en acceptant que ses objectifs de résultats arrivent plus tard.
Je vais développer cela dans un prochain article.

4. comprendre son style et le respecter

Au tout début de sa carrière de trader, on ne connait rien, on apprend les bases, et on copie éventuellement un mentor, un formateur, ou un youtubeur, voire plusieurs. Puis les sessions de trading s’accumulent, et on commence à avoir une certaine expérience.
Cette expérience nous permet de progressivement mieux se connaitre. On repère les outils techniques qui nous plaisent, les configurations, les stratégies de trading dans lesquelles on se sent le plus à l’aise.
Je pense qu’il est important d’être à l’écoute de ses préférences, surtout après plusieurs mois de pratique, et de construire progressivement son propre style.
Mais cela ne suffit pas, il faut ensuite respecter son style, ne pas se laisser influencer par d’autres traders au style différent, tout en restant ouvert cependant, et en s’autorisant à évoluer.
Question que je trouve passionnante et que j’aurai grand plaisir à développer dans un prochain article.

5. et bien sûr… ne pas négliger sa psychologie

Lorsque l’on commence le trading, on est assailli d’émotions parfois nouvelles, surtout en réel (notamment la peur, cliquez ici pour en savoir plus).
Ces émotions peuvent être très puissantes et déstabilisantes, mais on peut pourtant s’y habituer.
Et lorsque l’on laisse s’installer des émotions et des états psychologiques nocifs, le travail technique que l’on fait derrière est fortement déprécié.
Or justement, il est très facile d’être obnubilé par la passionnante analyse technique des graphiques. On ne se rend alors pas compte de l’aspect psychologique en arrière plan qui peut devenir le pire ennemi de notre progression et de notre rentabilité.
Je pense donc qu’il est très important de porter dès le début une attention suffisante à l’aspect psychologique, à ses émotions, et à la nécessité d’être dans un état mental propice au trading.
A vrai dire cette question est englobée par ce site dans son ensemble, donc nous y reviendrons sous différents aspects au long des différents articles !

Et vous ? que pensez vous de cette liste ? êtes vous en accord ou en désaccord avec ses éléments ? Avez vous des conseils à ajouter ? ou à retirer ?
Donnez moi votre avis dans les commentaires afin que nous puissions en discuter ! 🙂

Partagez l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •