9 actions pour ne plus avoir peur de perdre un trade.

En plein travail d’avancement vers mon défi, je constate une bien réelle et puissante appréhension de la perte en trading. Allez, n’ayons pas… peur…. des mots, et parlons carrément de peur de perdre, peur de perdre un trade. Or il n’est pas possible d’accepter les pertes en trading si on a peur de perdre un trade. J’ai donc identifié le problème, l’étape suivante est de le solutionner. Dans ce but, je réfléchis à des techniques que j’expérimente en situation. Je décide de les rassembler dans cet article. Cette liste me servira de base de travail, et pourra éventuellement vous aider aussi, je l’espère.

Je n’ai jamais eu peur d’échouer.

Michael Jordan

En introduction à cet article, je vous invite à découvrir les raisons qui provoquent notre peur en trading. Vous pouvez y jeter un oeil avant de revenir à cet article.

Tout ce que vous désirez est de l’autre coté de la peur.

Jack Canfield
N'ayez plus peur de la perte qui vous guette en trading.
Ne plus avoir peur de la perte qui nous guette en trading.
Image parStefan Keller de Pixabay

1. Identifiez, reconnaissez, et acceptez la peur

Je mets cette “action” en numéro 1 parce que c’est la base de tout. On ne peut pas travailler sur la peur si on ne sait même pas qu’elle existe. Comment identifier la peur ? c’est assez facile en fait.
Prenez un trade, si quand le trade passe dans le rouge, vous vous sentez mal, c’est que vous avez peur de perdre ce trade. Non ? pas peur ? et maintenant qu’il est à un point/pip d’être stoppé ? toujours pas peur ? Ensuite reconnaissez cette peur. C’est la que ça peut être difficile pour la majorité de mecs que nous sommes à trader (j’en profite pour saluer les tradeuses qui me lisent). En tant qu’homme, on n’a pas vraiment le droit d’avoir peur, ce serait honteux, voire ridicule pour certains. Je vous propose donc de dépasser cette croyance limitante, et de reconnaître et accepter que vous avez peur de perdre votre trade. Si vous ne l’aviez jamais fait, ça devrait déjà vous soulager un peu.

C’est lorsqu’on est environné de tous les dangers qu’il n’en faut redouter aucun.

Sun Zu

2. Relaxez vous

Je n’ai pas d’étude scientifique sous la main, mais je sais de mémoire, et encore plus, d’expérience, que se relaxer rend moins sensible au stress et à l’instabilité émotionnelle. Je me souviens quand même d’une expérience qui avait relevé que la réaction de sursaut à un bruit fort et soudain (pétard) était diminuée, voire éliminée, quand la relaxation musculaire est profonde.
Comment y arriver ? c’est l’objet d’un article que je prépare. Mais l’idée est d’utiliser une méthode de relaxation musculaire (méthode Jacobson par exemple) de manière régulière, et avant toute session de trading. Les effets peuvent être améliorés en ayant une activité sportive, et en pratiquant les étirements.

Le résultat est que vous êtes plus calme, moins stressé, moins agité. Votre réponse émotionnelle à un stress est amoindrie (par exemple, le stress de perdre un trade).

3. Risquez une somme qui ne vous blesse pas trop

Petit rappel : ne placez chez votre courtier que de l’argent dont vous n’avez pas besoin. Il doit s’agir d’une somme dont la perte ne vous met pas dans l’embarras financier, ni ne grève des projets importants (études des enfants, épargne d’urgence, etc.). Et ne risquez pas plus de 1% de votre capital par trade dans l’idéal, surtout au début, et encore plus dans cette expérience psychologique.

Faites les choses progressivement. Il est peu utile je pense, de tout de suite risquer 500 € par trade, et d’essayer de rester zen pendant que le prix approche le stop. Pour ma part, j’ai carrément commencé l’expérience en compte démo, sachant que j’y avais déjà peur de perdre, c’est dire…
Vous pouvez donc faire l’exercice en demo pour commencer. Il sera alors possible ensuite de passer en réel avec une somme peu importante. L’idée est ensuite d’augmenter la somme progressivement, en fonction de votre rentabilité, et de votre levier normal de travail.

Ainsi, la pression psychologique de l’argent perdu entre moins en compte pour des petites sommes. Vous vous laissez le temps d’habituer votre esprit à l’acceptation de la perte, sans que la somme en jeu soit trop déstabilisante. Il sera ensuite plus facile d’augmenter le risque.

4. Considérez une partie de votre capital comme une somme tampon déjà perdue

Cette somme doit correspondre à un nombre suffisamment important de trades perdus (x*votre risque par trade). Il dépend de vous de choisir ce chiffre, mais vous pouvez rester dans l’idée de l’expérience proposée par Mark Douglas avec 20 trades perdus (ce qui n’arrivera que dans le peu probable enchaînement de 100% de pertes).
Maintenant que vous avez défini le montant, habituez vous à l’idée de perdre intégralement cette somme. Considérez cette somme comme ne vous appartenant déjà plus. Votre capital réel correspond au montant disponible chez votre courtier moins la somme en question.
Vous avez probablement déjà fait des dépenses pour votre apprentissage du trading. Peut être avez-vous acheté des livres (quelques dizaines d’euros). Vous avez amélioré votre configuration informatique (quelques centaines d’euros). Vous avez acquis une formation au trading (jusqu’à plusieurs milliers d’euros). Pourquoi ne pas vous permettre d‘investir une certaine somme dans votre apprentissage psychologique du trading ? Vous pouvez appeler cet exercice “formation pour désactiver ma peur de perdre en trading” et vous la facturer symboliquement. Considérez cela vraiment comme un investissement, dont les retours pourront être une attitude psychologique enfin adaptée au trading. Il est possible que vous obteniez un bon retour sur investissement.

Dans cet esprit, considérez aussi que vos gains de trading ne vous appartiennent pas. Ils ne font que s’ajouter à cette somme tampon. L’argent de ces gains ne vous appartient pas complètement tant qu’il est chez votre courtier. Il ne fait que renflouer votre matelas de sécurité, votre tampon. Cela fera ainsi “moins mal”, voire pas mal du tout dans l’idéal, de reperdre le résultat de ces gains.

5. Préparez vous à la perte

Indiquez dans votre plan de trading ce que vous devez faire pendant et après un trade perdant. Ne laissez rien au hasard. Prévoyez éventuellement un petit rituel, un temps de latence sans trade. Cadrez la suite des événements, préparez ce qui doit se passer pendant et après la perte.
Un moyen de se préparer à la perte est la visualisation.
Cet exercice de visualisation peut être fait avant, et pendant le trade. Vous n’avez pas forcément besoin de fermer les yeux. Imaginez juste que le prix atteint le niveau de votre stop, et clôture votre trade en perte. Rajoutez-en même un peu. Imaginez le pire qui puisse arriver. Disons que vous êtes stoppé avec un slippage important (deux fois votre stop au total) et dans un mouvement très brutal qui vous sort une seconde après votre entrée. Ce type d’expérience vous sera alors familier et moins dur à vivre.
Votre cerveau comprendra cette expérience comme réelle (si je me souviens bien de mes lectures à ce sujet). Ce dernier point joue en faveur d’une acceptation de la perte de ce trade. En ce qui vous concerne, vous vous rendrez peut être compte que ce n’était pas si terrible de perdre ce trade, et il vous sera plus facile d’accepter une vraie perte dans le monde réel. Vous pouvez d’ailleurs revenir sur vos trades perdant du passé. Revivez les émotions ressenties, recherchez des solutions pour atténuer la douleur de la perte, pour apprivoiser les émotions désagréables.

Seuls ceux qui osent échouer grandement peuvent un jour réussir grandement.

Robert F. Kennedy

6. Concentrez vous sur le jeu intellectuel du trading, et prenez y plaisir

Car qu’est ce que le trading finalement ? Au delà d’être un moyen de gagner de l’argent, de gagner sa vie, il s’agit d’une discipline, d’un artisanat, d’un art, d’une profession. Je vous souhaite même qu’il s’agisse pour vous d’une passion.

Je pense qu’en général, un bon professionnel, a tendance à aimer son métier, aimer la pratique de son activité. Faisons comme eux et aimons notre activité de trader, prenons y du plaisir. Le trading est une activité intellectuelle, j’aurais même envie de dire, un jeu intellectuel. Peut être certains d’entre vous crient au scandale devant le mot de “jeu”. Cependant je pense qu’en se concentrant plus sur l’aspect ludique et plaisant du trading, on peut dédramatiser l’issue perdante, et laisser notre ego un peu plus de coté. Et ainsi, comme on peut prendre à la rigolade de perdre un jeu entre amis, on sera moins affecté par la perte du trade. Rire est un moyen d’éloigner la peur. Sans aller jusqu’à pouffer de rire à chaque perte, on peut prendre la situation de manière moins dramatique, et se laisser aller à apprécier le comique de la situation. En effet, un stop touché fait tomber brutalement le suspense et peut révéler la relative absurdité comique d’un état émotionnel exagéré, et nous faire lâcher un rire décontractant.

7. Relativisez la gravité de la perte de ce trade

Si vous avez appliqué l’action 3, la somme perdue ne devrait pas avoir de conséquences sur votre vie. Combien pouvez vous perdre sur ce trade ? probablement pas beaucoup plus de 10 € si vous commencez cet exercice. Est ce vraiment grave de perdre cette somme ? Cela correspond à une petite sortie (cinéma, café, musée). Si vous décidez de perdre 50 € par trade, c’est que vous disposez de moyen financiers déjà plus élevés (j’espère), cela correspond à un beau livre, un bon restaurant, une sortie un peu plus large, une escapade en voiture. Et bien en prenant ce trade qui peut s’avérer perdant, vous vous payez une expérience intellectuelle et émotionnelle intéressante. Vous vous exposez à la possibilité de gagner le trade. Vous augmentez votre expérience de trader. Si vous aimez le trading, vous avez payé une somme d’argent pour prendre plaisir à cette passion.

8. Réalisez que le stop-loss est votre précieux allié

Le stop loss a cet extraordinaire pouvoir de mettre fin à votre perte latente. Certes, il la transforme en perte sèche. Mais il l’a potentiellement empêchée de devenir une perte latente, puis encaissée, d’un niveau catastrophique pour votre capital. Un seul trade perdant maintenu trop longtemps peut engloutir la totalité de votre capital. Votre stop loss, s’il est placé dans le respect des règles de money management, vous permet de pratiquer la première moitié de l’adage fondamental “couper vos pertes et laissez courir vos gains”. Certes, en se déclenchant, il vous ampute d’une partie de votre précieux capital. Mais il fait cela comme votre meilleur ami bousculerait un peu pour vous remettre les idées en place quand vous déraillez. Donc la prochaine fois que vous entendez la notification sonore de votre stop-loss automatique touché, ne pensez pas “j’ai encore perdu un peu d’argent”, pensez “mon allié le stop-loss m’a protégé de la ruine.

9. Appliquez votre plan de trading et laissez respirer les probabilités

Une qualité essentielle du plan de trading est de détenir un avantage statistique en faveur de sa rentabilité. Après avoir pris 20 trades par exemple, vous devez avoir un résultat global positif, malgré les trades perdant sur la route. Donc il est important de laisser toutes les probabilités s’exprimer, même celles contre nous (les trades perdant). Selon Mark Douglas, ce n’est que sur un ensemble de trades que nous avons une probabilité de succès favorable. Chaque trade individuel, lui, est entièrement aléatoire.

Conclusion

Avez vous déjà perdu ce fameux trade perdant à ce stade ?
Peut être que de perdre concrètement a déjà dédramatisé la perte ?
Comme énoncé en introduction, je suis moi même en plein dans ce processus. Je cherche à me détacher de l’issue du trade, et à accepter entièrement et sans inconfort émotionnel la possibilité de perdre un trade. Je vais donc affiner et mettre à jour cette liste en fonction de mon expérience pratique.

En attendant, je vous serais reconnaissant de partager avec moi votre avis dans les commentaires. Que pensez vous de ces actions ? en utilisez vous d’autres pour parvenir à complètement accepter les pertes en trading ?

Partagez l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •