Résultats Quinzaine 2/12

je me jette à l'eau !
je me jette dans le bain du réel !
Image parPublicDomainPictures de Pixabay

Deux semaines supplémentaires sont passées. Et dans le cadre de mon défi trading rentable, je m’engage un peu plus dans l’habitude de partager avec vous mes résultats et les leçons que j’en retire.
Cliquez ici pour les résultats de la quinzaine précédente.

Comme vous allez le voir dans cet article, cette semaine est marquée par le signe du retour en réel pour le scalping. Je me jette donc dans le bain.

I. Résultats scalping Dax

II. Résultats DT/Swing

III. Résulats vente d’options sur actions US

I. Résultats scalping Dax

J’ai d’abord tradé sur mon compte demo jusqu’au mardi (inclus) de la deuxième semaine. Voici les résulats :

Puis entre le mardi et le mercredi, me demandant encore quand je passerai en réel pour le scalping, je suis tombé “par hasard” sur ce podcast d’un interview de Benoist Rousseau. Benoist Rousseau y expliquait justement qu’il considère qu’il vaut mieux ne pas s’éterniser sur un compte demo. J’ai pris cela pour un message de la providence, m’incitant à passer au réel sans plus attendre. Et c’est ce que j’ai fait dès le mercredi matin, et pour les trois derniers jours de cette quinzaine.
Voici les résultats de ces trois jours de scalping en réel.
On y voit les traces d’un carry trade que j’ai tenté (sans succès) sur l’eurtry. On voit aussi le relevé d’un autre courtier, car l’espace d’une matinée, le spread était trop élevé sur mon courtier habituel, et j’ai donc utilisé mon autre compte.

Analyse

Je m’étais fixé comme objectif la dernière fois de me détacher des résultats. Je m’y suis donc concentré cette quinzaine passée. J’ai même rédigé deux articles dans ce sens : un sur la pression en trading, et un autre sur les manières de se libérer de la peur de perdre. J’avais annoncé qu’avoir une quinzaine gagnante ne serait pas un gage de réussite. Le gage de réussite aurait été que j’ai pris un plaisir soutenu à trader et approché l’attitude psychologique favorable à une entrée de la zone (donc sans peur). Voici ce qu’il s’est passé dans les faits :

1. Pour être honnête, du début à la fin j’ai espéré être gagnant sur cette quinzaine, et je suis content et satisfait (et un peu surpris encore :)) d’être gagnant. Je ressens donc très concrètement ce désir de gagner qui est finalement un peu prioritaire devant tous les autres. Peut être même devant le désir d’être un trader gagnant ? Car gagner à court terme n’est pas synonyme d’être un trader gagnant. Voici un point psychologique intéressant dont je prends maintenant conscience en rédigeant cet article. Donc merci à vous ! Je vais en parler prochainement, soit dans un nouvel article, soit probablement en rajout dans mon article sur la désactivation de la peur de perdre un trade. Je pense que la publication de mes résultats sur ce blog a aussi une influence. Au moins au niveau inconscient, j’ai probablement le désir d’impressionner les lecteurs, et de faire mes preuves.

2. Je suis parvenu à prendre un plaisir accru au trading. J’ai suffisamment réduit ma peur de perdre pour sortir de la sous activité, voire de l’inhibition. Cependant, je me rends compte que la peur de perdre est assez profonde et tenace. Il vaut la peine de travailler sérieusement et méthodiquement cet aspect de la psychologie du trading pour moi. Je vais donc approfondir cela en commençant par me fixer un nouveau défi intermédiaire. Il me semble en fait que la disparition de cette peur de perdre est un constituant majeur de l’attitude psychologique adaptée au trading, de la zone. Je vous en dis plus dans mes prochains articles.

J’ai bien senti une augmentation de la pression lorsque je suis passé au réel. Puis, paradoxalement (ou pas ?) c’est mon premier stop touché (donc perte maximale autorisée de 10 €] qui m’a détendu et diminué ma peur de perdre. Je pense que cela est lié au perfectionnisme. D’une certaine manière je voulais probablement avoir un track record “parfait” sans perte, ou au moins, sans stop touché. Lorsque j’ai été stopé, j’ai alors été obligé d’accepter que je ne peux plus être parfait.

Objectif pour la prochaine quinzaine

Je renouvelle l’objectif de la quinzaine passée, mais avec plus de force. Mon objectif est de lâcher prise par rapport à la perte en trading. Je dois accepter entièrement de perdre une partie de mon capital en réel en appliquant les conseils que j’ai rédigés. Cet objectif inclut aussi l’idée agréable et motivante de prendre un réel et grand plaisir à trader, en réduisant puis libérant toute émotion ou pensée inconfortable pendant ma session. J’accepte ma volonté d’être gagnant sur cette quinzaine qui vient, mais je m’applique à être plus détendu à ce sujet, moins compétitif et moins performant à tout prix.

II. Résultats DT/Swing

Voici mes résultats de cette quinzaine en demo :

résultats day et swing trading
résultats day trading et swing trading

Le résultat financier (en faux argent certes) est meilleur que la quinzaine précédente.
MAIS, il y a un grand mais. Le trade gagnant de 46,84 € que j’ai entouré (et qui a fait la différence entre une quinzaine gagnante ou perdante) est très probablement un mauvais trade. Je l’ai pris sur les bases d’une analyse technique conforme à mon plan de trading, mais j’ai commis une des deux erreurs psychologiques mortelles en trading. J’ai commis l‘erreur d’étourderie de ne pas savoir qu’il y avait une news majeure qui sortait pendant ma position.
En l’occurrence, le dénouement fut en ma grande faveur, mais j’aurais pu perdre bien plus que mon stop initial. Le mouvement a été très brutal. Leçon tirée de cette erreur : consulter les news de la semaine, pas seulement de la journée, et m’habituer à ce nouvel horizon de temps plus long qui m’oblige à prévoir les news plus longtemps à l’avance.

A part cela, cette quinzaine est positive puisque je m’habitue un peu plus à ce rythme day trading et swing trading. J’y ai pris plus de plaisir, et j’en apprécie les avantages par rapport au scalping. Il n’est donc pour l’instant plus d’actualité d’abandonner ce style, comme j’en avais parlé la dernière fois. J’ai même ressenti un détachement émotionnel relatif assez agréable. Sans aller jusqu’à la négligence de la quinzaine précédente.

Objectifs pour la prochaine quinzaine

Il y a d’abord l’objectif de maintenir la bonne tendance actuelle qui semble lancée. Je veux continuer à faire mien ce style en m’y habituant et en posant mes rituels et mes bonnes pratiques.
Mon second objectif est parallèle à celui fixé en scalping, puisque c’est ma priorité dans l’absolu. Il s’agit de l’objectif d‘être détaché du résultat, de travailler sans inconfort émotionnel, et de ne pas avoir peur de perdre. Il me semble qu’il est plus facile de travailler cet aspect psychologique à un rythme temporel plus lent et moins agité.

Je pense aussi à passer en réel. Je ne me fixe cependant pas d’échéance. J’y viendrai peut être naturellement, comme pour le scalping.

III. Résulats vente d’options sur actions US

Voici mes résultats

mes résultats de ventes d'options
résultats vente d’options

Peu d’activité cette quinzaine puisque j’ai déjà vendu mon quota d’options. Il s’agit donc principalement de sortir des positions dangereuses, ou de prendre mes bénéfices s’ils sont déjà suffisamment importants. J’ai eu les deux situations. La plus difficile a bien sûr été celle où j’ai dû prendre la décision de couper ma perte en sortant d’une option devenue dangereuse. Je suis satisfait cependant de constater que l’opération a été plus facile que la quinzaine précédente. J’ai ressenti un pouvoir, le pouvoir de mettre fin à une situation dangereuse et risquée. J’ai aussi ressenti le soulagement suite à la disparition de cette pression psychologique permise par la clôture de position. Tout cela me permet de faire un ancrage positif. La sortie d’une option perdante (donc stop loss) est identifiée à une action positive, favorable, salvatrice, amicale… bon, je m’emporte un peu… Cela m’inspire une idée de réflexion et d’article sur la nécessité de ne pas se tromper d’ennemi : le stop loss n’est pas notre ennemi mais notre ami, il nous protège.

L’autre point positif est que l’obligation d’encaisser deux pertes en ces deux quinzaines me soigne de la forme de perfectionnisme dont je souffre peut-être en trading. J’ai du encaisser ces pertes qui entachent ma performance globale, et ce, prématurément. Je n’ai en effet encaissé que très peu de gains à ce jour.

Objectifs pour la prochaine quinzaine

Mon objectif est de maintenir et renforcer une attitude paisible et de me protéger des positions qui partent en vrille. Je dois m’habituer à encaisser une perte sans inconfort émotionnel, et avec le plaisir d’appliquer un aspect bénéfique et protecteur de mon plan de trading.

Lors de la vente d’une option je dois aussi veiller à être bien sélectif. Ce sera d’autant plus facile que je n’ai que peu d’options à vendre à ce stade.

Consulter les résultats de la quinzaine suivante (3/12)

Que pensez vous de mes résultats de cette quinzaine ? et surtout, que pensez vous de mes observations et de mes avancées psychologiques ? Donnez moi votre avis dans les commentaires ! 🙂

Partagez l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •