résultats trading quinzaine 5/12

Bienvenue à nouveau sur Trading et Psychologie ! Comme ce n'est pas la 1ère fois que vous venez ici, vous voudrez sans doute lire mon rapport relevant les 5 croyances limitantes à transformer pour passer au niveau supérieur en trading. cliquez ici pour télécharger le rapport gratuitement ! 🙂

mauvaise idée de trading
massacré par une idée…
gribouillage fait par moi-même

Quinzaine pas évidente, puisqu’elle confirme et dépasse même les pertes de la quinzaine précédente. Une petite menace sur les options aussi. Mais de bonnes leçons apprises, et un automne hiver 2019 globalement positif. Donc on garde le sourire !

scalping Daxday trading / swingvente options
-5%(en pause)+1%

Massacré par une (mauvaise) idée…

I. Résultats scalping Dax

II. pas de DT / Swing cette quinzaine

III. Résultats vente d’options sur actions US

IV. Objectifs ? prochaine quinzaine ?

C’est parti pour l’analyse des résultats. Avec une part spéciale réservée à l’analyse de mes statistiques en scalping. Il me semble en effet qu’elles contiennent quelques informations méritant d’être partagées ici.

I. Résultats scalping Dax

Une quinzaine particulière puisque j’ai tradé peu de jours, la deuxième semaine étant celle de Noël. J’ai pris peu de trades en général mais la quinzaine est (fortement) perdante.

Mes objectifs fixés la quinzaine précédente ne sont pas atteints. Je ne suis satisfait ni par ma sérénité émotionnelle (comme nous allons le voir plus bas), ni par mon plan de trading, ni par mon professionnalisme. J’ai cependant tenu l’objectif d’analyse de mes trades passés dont je vous livre les conclusions un peu plus loin.

Comme expliqué dans mon article sur les séries de pertes, j’ai profité du choc pour remettre en question mes trades passés, sur la base de statistiques. J’ai aussi tenté de m’observer psychologiquement. Voici mes conclusions majeures.

L’idée massacrante en question

Je parviens à laisser courir mes gains, et j’accepte de risquer de perdre un gain latent modéré (moins de 15 points disons) pour laisser une chance au prix d’aller plus loin (quelques dizaines de points).

moi-même dans mon compte rendu de résultats de la quinzaine 3/12

Sachant que dans ma tête, cette idée était plutôt :
“J’aime tenir longtemps mes positions gagnantes, quitte à me faire stopper flat, car c’est ce qui me fait vraiment gagner“.
Idée fondée sur une simple impression et sur l’adage boursier incitant à laisser courir ses gains. Je n’avais pas analysé de statistiques pour fonder cette impression.

Voyons maintenant comment l’étude de mes statistiques m’a permis de tirer cette conclusion de massacre par une idée (entre autres).

Le verdict des statistiques

J’ai trouvé trois leçons que j’estime utiles pour retrouver les gains des quinzaines précédentes.

Ne pas toujours attendre que mon stop automatique soit touché

Pendant mes quinzaines gagnantes, je suis sorti manuellement (sans attendre l’atteinte de mon stop auto) dans 63% de mes trades perdants. Je ne l’ai fait que pour 31% d’entre eux pendant mes deux dernières quinzaines perdantes.

Ce n’est pas une statistique incroyable, mais c’est un indice intéressant je trouve. Plusieurs fois, je savais que mon scenario était invalidé, mais je tenais jusqu’au niveau de mon stop “au cas où”. En fait, je le faisais par refus de reconnaître et d’encaisser volontairement ma perte.

Se contenter aussi de petits profits…

C’est là que l’idée du massacre a fait son oeuvre. Je croyais faussement que mes bons résultats des quinzaines gagnantes étaient uniquement dûs aux gros trades gagnant. Voici le tableau de statistiques :

part dans le gain totalpart dans le nombre de trades gagnants
trades gagnant moins de 10 points35%73%
trades gagnant plus de 10 points65%25%

En appliquant le principe de tenir (trop) longtemps mes trades gagnant, voici le résultat statistique pendant mes deux quinzaines perdantes.

part dans le gain total part dans le total de trades gagnants
trades à gain < 10 points10%33%
trades à gain > 10 points90%67%

Où sont passés les gains de moins de 10 points par rapport au tableau précédent ?
La plupart sont allé grossir la liste des trades clôturés à break even (ou flat), quelques uns se sont même soldés par une perte.

…surtout dans les marchés indécis

Un élément supplémentaire en faveur du massacre… j’ai voulu tenir mes gains dans des phases de marché indécises. Il n’y avait donc pas ou peu de mouvements d’ampleur francs et directionnels (pendant mes heures de travail du moins). Je pense l’avoir remarqué assez rapidement, mais j’ai été trop lent à réagir. Quand les amplitudes sont limitées, on n’espère pas exagérément en phase gagnante.

Donc globalement, ces chiffres restent à relativiser, car pris sur une assez courte période. J’aime cependant le fait qu’ils contredisent les impressions que j’ai pu avoir à chaud. Ils me donnent aussi des pistes à confirmer sur de plus longues périodes.

Et on en revient encore à la psychologie du trading

Elle fut assez médiocre en ce qui me concerne pour cette dernière période.
Je ne pense pas avoir effectué de réels progrès par rapport à mon acceptation des pertes et mon entrée dans la zone.

En effet, je pense que mes relatifs succès dans ce domaine étaient principalement dus à mes bons résultats en novembre. Quand les pertes reviennent, c’est autre chose.

Je vais vous faire une confidence : j’ai même plusieurs fois insulté le Dax ces dernières semaines.
Ne rigolez pas :), je sais bien que c’est comique et même ridicule, et surtout pas professionnel…mais je l’ai fait. C’est un signe de l’état de tension psychologique et de colère que j’ai pu approcher… J’y ai d’ailleurs bien pris conscience de l‘importance de la relaxation musculaire pour la sérénité mentale. J’y reviendrai de manière approfondie très prochainement.

J’interprète cependant ce cafouillage psychologique comme un signe positif. Il est le signe que je dois vraiment mettre toutes les chances de mon coté pour avancer psychologiquement en trading, ne rien laisser au hasard. J’avais bien établi un plan d’action structuré, mais il n’était pas suffisant, et je ne l’ai même pas suivi entièrement.

Ce début d’année, les résolutions qui vont avec, et la petite période sans trading qui s’annonce me donnent une occasion idéale pour avancer.

III. Résultats vente d’options sur actions US

résultats trading options sur actions US

Les probabilités m’ont souri cette quinzaine, puisque cette stratégie de trading m’a fait gagner. Au moins, toutes les pertes ne me tombent pas dessus en même temps !
J’ai quand même une belle perte latente que vous pouvez constater. Elle reste dans le cadre de mon plan de trading, donc je la tiens sans me poser de questions, jusqu’à qu’elle sorte du cadre et doive (éventuellement) être encaissée. J’avoue que cela m’ennuiera quand même de devoir concrétiser une perte non négligeable. Nous verrons bien. Cela confirme en tous cas la nécessité de travailler la psychologie en profondeur et d’obtenir des résultats bien réels dans ce domaine.

IV. Objectifs ? prochaine quinzaine ?

Au moment où j’écris ces lignes, je suis dans la quinzaine 6/12, à la moitié de la période de pratique dans le cadre de mon défi trading rentable. L’étau se resserre. Je vais devoir prouver ma capacité à fournir des résultats positifs et réguliers.
Je fais une pause dans ma pratique du trading pendant la prochaine quinzaine. J’en profite donc pour recadrer mon travail, mes axes de recherche et de progression, et le fil conducteur de ce blog.
Objectifs repos des marchés, et approfondissement de ma stratégie en psychologie du trading. Je vous en dis plus très bientôt.

Merci de m’avoir lu jusqu’au bout. Et puisque c’est la période (à l’instant où je publie l’article :)) tous mes meilleurs voeux, de santé, amour, réussite, et… bons trades pour 2020 !

Vous pouvez partager dans les commentaires votre avis sur mes résultats, et mes réflexions. Vous pouvez aussi m’y adresser vos vœux pour 2020 ! 🙂

Partagez l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •