Qualités du Trader

En tant que trader, quelles qualités devons nous acquérir ou renforcer ?
Dans cet article je tente d’établir une liste aussi exhaustive que possible de ces qualités. Cette liste nous servira de base de travail pour la suite de notre avancement en psychologie du trading. Elle est bien sûr amenée à évoluer.

Je vous mets d’ailleurs à contribution en vous incitant à me contacter (directement ou dans les commentaires ci-dessous) pour m’aider à rendre la liste aussi complète et juste que possible ! A vos claviers j’attend de vos nouvelles 🙂

Je vous rappelle que je ne suis pas encore un trader accompli. J’ai juste quelques années d’expérience, et ma liste de qualités n’est pas la vérité absolue ! 🙂

Par soucis de raisonnement logique et d’organisation, je classe ces qualités en deux catégories. Nous verrons d’abord les qualités essentielles sur lesquelles il existe un relatif consensus dans le petit monde du trading. Puis dans une seconde partie, je lâche ma créativité et vous partage ces qualités humaines qui peuvent être la cerise sur le gâteau. Des qualités apparemment moins liées au trading, mais qui peuvent faire la différence entre un bon trader et un génie des marchés.

Je ne vais pas entrer dans les détails de chaque qualité. Mon idée est de constituer une liste. Je reviendrai probablement sur chaque qualité plus en détails dans d’autres articles.

qualités du trader
qualités du trader
Image par Enrique Meseguer de Pixabay 

I. Qualités du trader reconnues comme indispensables

Voyons les quelques qualités du trader sur lesquelles il existe un certain consensus dans notre petit monde du trading.
Ce sont probablement les quelques qualités sans lesquelles un trader ne pourra pas (ou difficilement) connaître le succès.

Discipline

La discipline ne sonne pas vraiment sexy à nos oreilles. On peut penser que cette discipline nuit à notre liberté et à notre expression. Certes, à court terme, elle nous impose de sortir de notre confort, et de nous faire violence. Mais cette discipline nous permet aussi d’aller au bout de nos objectifs (avec l’aide du plaisir éventuellement), et de résister à nos taquins petits démons intérieurs. Un stéréotype caricatural de la discipline est le sergent instructeur du film Full Metal Jacket. Quelle meilleure représentation d’une discipline stricte et intransigeante ? 🙂

la discipline ou le sergent instructeur des marines…

En trading la discipline est tout simplement indispensable. Elle nous permet de garder la tête froide dans un univers dont la liberté absolue et l’infinité d’actions possibles peuvent vite nous enivrer. Une discipline en béton armé peut nous sauver de bien des situations en trading (série de pertes, suractivité, absence d’opportunité, opportunités médiocres, etc.). Il me semble aussi que cette discipline peut compenser l’absence, ou au moins la faiblesse de certaines des autres qualités du trader.

Patience

La nécessité d’être patient revient très souvent lorsque l’on parle de trading sur le Web. Nous devons d’abord avoir la patience d‘attendre la bonne opportunité, d’accepter de ne rien faire, sans s’énerver, même si on a envie d’action.
Nous devons aussi être patients dans notre apprentissage du trading. Il est fort probable que les performances régulières se feront désirer chez le trader débutant. Il devra alors continuer à travailler, à s’entraîner, en acceptant que les vrais gains ne se manifestent que longtemps après.

la patience est une qualité du trader
qualités du trader : la patience
Image par Enrique Meseguer de Pixabay

Calme

Absence complète de nervosité chez quelqu’un ; tranquillité, maîtrise de soi, paix de l’esprit.

Le Larousse

J’ai un petit faible pour cette qualité. Pour moi elle est la base de tout en trading. Comme une marre dont l’eau cesse de s’agiter, l’esprit s’éclaircit quand il se calme.
Il est alors apte à agir correctement sur les marchés financiers. Un calme profond empêche l’impatience ou l’indiscipline de s’installer. Dans l’optique de la zone de Mark Douglas, je pense aussi que le trader parfaitement calme y entre bien plus facilement. Le trader calme est moins émotif, et moins victime de la peur, de la colère, ou de la témérité.

“Paix de l’esprit” comme définit si bien le Larousse.

Il s’agit de la qualité sur laquelle je vais prochainement concentrer mes efforts dans l’optique de mon défi.

Humilité

L’humilité est très souvent évoquée sur le Web comme une qualité indispensable aux traders. Un trader doit être capable de s’incliner devant la puissance indomptable des marchés. Il doit accepter de s’adapter à ses “décisions” souveraines et ne supportant aucune contradiction. L’humilité est ici surtout considérée comme l’antonyme de l’orgueil. Si le trader est orgueilleux et se considère donc supérieur au marché, qui est vu comme un “autre”, il est vite rattrapé par la réalité du trading et de son impuissance face au marché.
Je trouve passionnante cette question de l’humilité en trading et prévois de la développer sur ce blog. On peut en effet aller au delà de la définition assez courte du Larousse. L’humilité implique une attitude plus complète et équilibrée. Je vous en propose quelques développement sur deux articles inspirant de Wikipédia et du magazine Psychologies. On y comprends qu’être humble ne veut pas forcément dire être modeste ou avoir une faible estime de soi. A développer….

Responsabilité

Prendre ses responsabilités sur les marchés est une des bases indispensables pour évoluer en trading.
Cette qualité consiste à assumer l’entière responsabilité de tout ce qui se passe et nous arrive en trading. Cela implique de ne jamais rejeter la faute sur quelque élément extérieur à nous que ce soit.
Ni la banque centrale, ni l’économie actuelle, ni les politiciens ni les initiés ne sont responsables de nos pertes. Notre travail de trader consiste à prendre les mesures nécessaires pour nous protéger contre tous les événéments imprévus, imprévisibles, ou cachés qui puissent survenir.
Nous n’avons pas d’excuses.

Lucidité

Lucide : Qui juge, voit clairement, objectivement les choses dans leur réalité […]

Larousse.fr

Le trader lucide parvient à percevoir objectivement les informations fournies par les marchés. Il n’est pas perturbé par les biais cognitifs. Il peut ainsi approcher de plus près, voire atteindre, l’attitude psychologique nécessaire au trading.

Un trader doit aussi être clairvoyant et objectif sur sa situation personnelle. Il doit être capable de reconnaître ses lacunes, ses défauts, ses erreurs, sans se voiler la face ni s’illusionner. Inversement, il doit être conscient de ses forces, et ne pas se déprécier exagérément. Le trader doit percevoir la réalité telle qu’elle est, pas telle qu’il la souhaite.

Enfin le trader sait clairement ce qu’il veut, connait ses objectifs, et visualise précisément la vision de son futur. Il sait quel trader il veut être, et comment façonner sa pratique du trading.

Souplesse d’esprit

Il est assez unanimement reconnu qu’un trader ne doit pas être attaché à un scénario. Tout peut arriver à tout moment. Même les mouvements de prix les plus improbables peuvent se réaliser, et les scenari les plus attentivement et précisément élaborés peuvent être invalidés. Un bon trader doit être capable d‘abandonner son scénario favori, et même de se ranger au biais opposé afin de pouvoir en tirer profit. Le trader n’a ni envie, ni besoin d’avoir raison.

Concentration

Un trader peut avoir énormément d’informations à traiter. Il doit penser à vérifier de nombreux critères de décision avant de prendre un trade. Selon l’horizon de temps travaillé, les informations disponibles peuvent changer plus ou moins rapidement. Le trader doit être en mesure de percevoir ces informations et ces changements, sans se laisser aller à l’erreur d’inattention. Avec une capacité élevée de concentration, le trader peut améliorer son accès aux informations du marché, et optimiser ses capacités cognitives en situation. Une concentration élevée permet aussi au trader d’entrer dans un état psychologique proche de la zone de Mark Douglas.

enfants bien concentrés
la concentration
Image par klimkin de Pixabay

Prudence

On parle parfois de la nécessité d’avoir peur des marchés, ou d’une crainte salvatrice. Je préfère l’idée de prudence, qui induit une tranquillité d’esprit et une clarté mentale plus optimales selon moi. Je préfère parvenir à me garder des dangers du trading, sans pour autant être possédé par la peur ou toute autre émotion déstabilisante.
La prudence est indispensable au trader car les dangers sont omniprésents dans l’activité du trading. On remarque d’ailleurs que les magiciens des marchés interrogés par Jack Swchager ont en commun une prudence permanente. Ils sont prudents aussi bien en périodes de gains, qu’en périodes de pertes.

Persévérance

La première évidence, est qu’il est indispensable d’être persévérant durant la potentiellement longue période d’apprentissage du trading. Le trader débutant ne tiendra pas longtemps face aux échecs répétés, et moments de doutes s’il n’est pas suffisamment persévérant. La même persévérance est également nécessaire aux traders plus accomplis. Elle leur permet de tenir bon et maintenir discipline et plan de trading dans les phases neutres ou perdantes.

Résilience

Venant en soutien de la persévérance, la résilience nous aide à encaisser les coups dur du trading. La résilience nous permet de ne pas déprimer ni être déstabilisé par les pertes lourdes ou répétées en trading. Elle nous permet aussi d’être capable d’en tirer parti et de s’améliorer, notamment pendant les séries de pertes.

la résilience d'une fleur
résilience en trading
Image par jhfl de Pixabay 

II. Qualités du trader moins évidentes

Dans cette catégorie, je me fais plaisir, et laisse libre cours à ma créativité et à ma vision personnelle des qualités du trader. N’hésitez pas à me partager vos accords et désaccords dans les commentaires !

Santé (physique et mentale)

Cette qualité de bonne santé à la fois physique et mentale est peut-être parfois indirectement évoquée. Cependant, je souhaite ici lui donner la part belle. En arrivant sur les marchés au meilleur de notre forme physique, sans douleur ni fatigue, nous nous assurons un premier pilier stable. Le second pilier stable est constitué par la santé mentale : ni préoccupation, ni faiblesse psychologique passagère de quelque nature que ce soit.
Être au maximum de nos capacités physiques et mentales au début de notre session de trading nous donne déjà un avantage sur les marchés. Nous sommes comme un sportif arrivant à sa compétition à 100% de ses capacités. Dans le cas contraire, nous nous infligeons un handicap bien peu désirable.

Des pathologies physiques ou psychiques entrent aussi dans le champ de cette qualité nécessaire en trading. Il s’agit cependant d’un thème plus sensible et complexe. Des maladies physiques ou mentales peuvent nous nuire, mais elles peuvent aussi éventuellement nous avoir fait développer d’autres qualités et forces qui compensent plus ou moins les handicaps subis. A développer peut-être un jour…

Distance

L’activité du trading peut fortement toucher deux domaines sensibles de notre personne : l’ego, et le portefeuille. Le trader capable de garder une certaine distance face aux événements des marchés, et aux fluctuations de ses propres performances, évoluera plus facilement vers le succès, surtout à ses débuts. En étant capable de relativiser l’importance des événements, de garder une vision globale et peu impliquée émotionnellement, on traverse plus facilement les difficultés.

Auto-analyse

Êtes-vous capables d’observer vos propres réactions émotionnelles aux événements ? Il est important pour le trader de le faire. Il doit pouvoir déceler, identifier, puis analyser la nature et l’intensité de ses réactions psychologiques en situation. Comment nous protéger du fameux tilt si nous ne savons pas l’identifier ? Comment arrêter d’avoir peur en trading si cette peur passe sous le radar ? Cette capacité d’art-analyse est outil de base indispensable pour améliorer sa psychologie en trading.

Assimilation des probabilités

Mark Douglas lui même le dit dans son ouvrage de référence : le trader doit être capable de penser en probabilités. Or nous ne sommes instinctivement pas capables de penser et raisonner correctement en probabilités. Cependant, le trader comprenant et assimilant les principes de bases des probabilités en trading échappe à de nombreux biais psychologiques. Il est alors en mesure de raisonner en phase avec les lois des marchés, et de ne plus (ou moins) s’illusionner.

Confiance en soi / Décision

Après réflexion, j’ai décidé d’associer ces deux qualités en un seul paragraphe.
La confiance en ses propres compétences est commune à de nombreux magiciens des marchés. Elle permet de rester solide dans les moments difficiles, d’agir de manière plus fluide, et d’être moins sujet à une peur inhibitrice. Cette confiance en nos compétences et en nos raisonnements nous permet aussi de décider d’agir sans hésiter. Je pensais envisager la faculté de décider rapidement sous l’aspect cognitif. Je le ferai peut-être à l’avenir, mais je me suis rendu compte qu’elle est fortement liée à la confiance en soi. On évite ainsi l’hésitation en situation, néfaste selon Mark Douglas.

confiance en trading
Image par Igor Link de Pixabay 

Optimisme

Il vaut mieux avoir une bonne dose d’optimisme pour tenir le cap lors de ses premiers pas en trading. Notre optimisme nous aide à tenir dans les moments de pertes, les passages à vide. Il regonfle notre confiance en nous, et adoucit les reproches que l’ont peut être tenté de se faire à soi-même. Cet optimisme nous permet de trouver une leçon utile à chaque épreuve ou situation d’échec. Il nous maintient dans une attitude mentale favorisant un apprentissage plus rapide et efficace. Enfin, il nous garde d’un fatalisme excessif ou du désespoir dans les situations les plus graves.

Sens de l’observation

Même avec une configuration de travail des plus épurées, la somme d’informations fournies par le marché peut-être difficilement percevable. Un sens de l’observation aiguisé est fort utile en trading. Avoir la curiosité d’aller chercher ce petit détail “caché” mais vital (ancienne résistance historique, configuration de bougies japonaises, etc.) peut nous sauver d’erreurs de négligence.

Mobilité oculaire

Pas vraiment psychologique comme qualité….encore que…. Dans la continuité du sens de l’observation, la mobilité oculaire nous aide à déceler les informations utiles et parfois “invisibles” pour un regard trop figé. Avec le travail prolongé sur ordinateur, nos yeux peuvent devenir passifs et fixes. Fatigue et tension oculaires s’allient pour maintenir nos yeux rivés sur une même zone de l’écran, ou sur un seul graphe. En faisant l’effort de balayer régulièrement tous nos graphes, et les informations qu’ils contiennent, nous avons accès à plus d’information, et maintenons nos yeux dans un sain mouvement régulier.

Mémoire visuelle

L’information utile au trader est presque exclusivement visuelle. Une bonne mémoire visuelle donne un avantage au trader. Il retient plus facilement les différentes configurations graphiques rencontrées au cours de son expérience. A plus court terme, elle lui permet aussi de retenir plus longtemps le graphe qu’il a étudié quelques minutes auparavant, ou de garder précisément en tête le contexte graphique de la configuration travaillée.

Clarté mentale

Notre intelligence peut difficilement raisonner si elle est confuse et saturée d’informations inutiles. J’en ai fait l’expérience durant l’année 2019. Nous sommes déjà facilement submergés de sollicitons entre nos téléphones, la télévision, les publicités. Nous pouvons en plus nous laisser aller à un verbiage mental incessant et abrutissant. Comment alors travailler correctement sur nos graphes ? Comment reconnaitre la nature de nos émotions dans ce brouhaha mental infernal ? La clarté mentale apaise notre esprit, nous amène à une attitude favorable au trading, et nous rapproche d’une simplicité efficace.

Organisation

Quel que soit l’horizon de temps travaillé, on peut se laisser déborder en trading. On peut perdre un temps et une énergie conséquents si l’on ne s’organise pas. En sachant s’organiser, prévoir, et se préparer, on n’est pas surpris par les marchés, on a un temps d’avance extrêmement bénéfique en trading.
De même, une bonne organisation globale améliore notre clarté mentale, notre capacité de concentration, et notre discipline. En étant bien organisé, nous sommes également plus productif.

Détachement matériel

Détachement matériel ? alors que l’on est sur un blog traitant du trading ? Oui je le pense. Le trader doit certes avoir une volonté de gagner, et un désir d’obtenir une performance financière positive. Cependant un trop fort attachement à l’argent mis en jeu est nuisible. S’il est trop crispé sur les sommes gagnées et perdues, le trader déclenche des émotions perturbant son trading. Perdre ou gagner une somme, même si elle est importante, doit avoir un effet minime, ou négligeable sur les émotions du trader. Un détachement matériel relatif va dans ce sens.

Passion

J’évoque déjà cette qualité indirectement sous le qualificatif d’amour du trading. Il s’agit d’un grand plaisir pris à trader, de l’amour que l’on a pour une passion. Avoir une passion pour le trading nous donne un avantage indéniable. Nous prenons plaisir à travailler, à apprendre, à nous perfectionner. Chaque effort fourni est un plaisir plus qu’une peine. Nous sommes plus aptes à enchaîner des heures d’apprentissage, et à chercher toujours plus d’excellence dans la maîtrise de notre discipline chérie.

ayons la passion du trading !
Passion du Trading
Image par Jill Wellington de Pixabay 

Passivité

Il ne s’agit pas ici d’être une personne passive. Je pense plutôt à une capacité provisoire à la passivité. Contrairement à la majorité des activités professionnelles, le trading nécessite régulièrement de ne rien faire, d’être passif. Alors qu’on a en général l’habitude d’être payé à l’heure, à l’effort, ou à la somme d’actions accomplies, le trading n’obéît pas à ces lois. Avoir la force de rester inactif devant nos écrans, de ne prendre aucun trade peut nous faire économiser (et donc gagner) beaucoup d’argent. Ce sont souvent les trades que nous ne prenons pas qui font la différence dans notre performance globale. Et ainsi, nous économisons nos précieuses ressources en temps et énergie, pour les périodes les plus propices au trading.

Expérience de l’échec

Le trading est un domaine dans lequel on peut faire face à l’échec à tout moment, y compris au summum de ses compétences. Encore plus à nos débuts, l’échec, la défaite, sont de fidèles compagnons qui ne relâchent que rarement leur étreinte. Avoir déjà vécu l’échec par le passé, s’en être remis, et ne pas en avoir peur, est une force en trading. Celui qui a toujours tout réussit, sans effort, sans peine ; le champion habitué aux victoires faciles et qui n’a jamais été que le premier risque de ne pas supporter le goût amer de l’échec et du sang dans sa bouche. En trading, les derniers de la classe, les montrés du doigts comme “loser”, ceux qui ont malheureusement dû s’habituer à côtoyer l’échec et les efforts non récompensés ont une force. S’ils ont su dédramatiser cet échec ainsi que l’opprobre sociale qui va avec, ils surmonteront d’autant plus facilement les débuts ingrats en trading.

Empathie

Je pense qu’une capacité d’empathie peut être utile en trading. Les variations des prix reflètent principalement l’état émotionnel de l’ensemble des investisseurs et spéculateurs agissant sur un actif. En étudiant le prix, un trader n’y analyse pas que des configurations froidement techniques, il y perçoit des émotions. Ces émotions s’expriment par des bougies japonaises, mais elles sont bien derrière la réalité de nos graphes. En étant capable de repérer ces émotions, et d’en percevoir l’effet sur lui-même, le trader se retrouve avec un avantage de probabilités dans ses prévisions de mouvements.

Que pensez vous de ma liste ? Est-ce que je parviens à approcher d’une certaine exaustivité des qualités nécessaires ou utiles au trader ? Donnez-moi votre avis dans les commentaires 🙂

Partagez l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •